19 mai 2011

contre mauvaise fortune ...

Ayant attendu et attendu que l'eau tombe, voyant mes réserves s'amenuiser- et constatant qu' il faut bien que je repique mes annuelles, je tente le coup :
    
je broie  : 
à titre indicatif, le contenu d'une grande brouette donne un (assez petit) seau :

je délimite quelques 'sites' pour mes annuelles et 
n'arrose que ce petit périmètre pour pouvoir entrer dans la terre
je repique et arrose
je 'mulche' = 'paille' = couvre la terre autour des plantes installées, 
afin de conserver l'humidité
les bouteilles seront mises en place ce soir après avoir disposé un peu d'anti limaces



    Aucun commentaire: